Histoire et patrimoine

Histoire et patrimoine

 

Le donjon et ses jardins

Patrimoine classé à l'inventaire des Sites et des Monuments Historiques. C'est la plus ancienne forteresse défendant l'accès du Maine sur la Normandie. Elle fut construite au XIème siècle par Robert le Diable, en même temps que les remparts, pour le compte de Guillaume le Conquérant.  Située à l'entrée du Maine face à la Normandie, elle fut largement convoitée et donc l'objet de nombreux sièges du IIIème au XVème siècle. Reconstruite à l'aube du XVIème siècle il ne reste que le donjon et des remparts. Son architecture est caractéristique de l'époque : grandes fenêtres en pierre à meneaux et à croisillons, escalier à vis de 62 marches, porte avec sa guette à mâchicoulis et chemin de ronde. Le château est construit sur une motte dominant l'Orne Saosnoise et entouré d'enceintes. Les jardins du donjon sont inspirés du style Renaissance : parc botanique et collection de roses anciennes.

En savoir plus : www.donjondeballon.com

L'église Saint Georges de Ballon

L'église est dédiée à Saint-Georges, martyr d'Orient. Au XIVème siècle, l'église est une simple nef rectangulaire qui dépend de l'Abbaye de la Couture au Mans. Le bâtiment actuel, néo-classique, date de 1833. Il conserve une chapelle seigneuriale (de la vierge) de 1652 - dont la voûte est marquée aux armes des Ynurse (1505). Le chœur fut construit vers 1755, à la place de celui détruit dans l'incendie de 1705. Le clocher, ajouté en 1839 (entrée par la Chapelle de la Vierge), est un campanile avec une très étonnante charpente restaurée en 2000. L'horloge fut achetée à un artisan de Mayet en 1834.


L'église possède un ensemble très intéressant de VITRAUX

  • dans le chœur 3 vitraux du XIXème signés Antoine Lusson et restaurés en 2007
  • dans le transept 2 vitreries (fin XVIII début XIX ?)
  • dans la nef 8 vitraux de la première moitié du XXème.

Cinq tableaux remarquables

  • un tableau de Devéria (XIX) classé, représentant une crucifixion ;
  • deux tableaux de Coutan (XIX) -une vierge à l'Enfant et Saint Henri restaurés en 2008 ;
  • La tentation de Saint Antoine (XVIIIème) ; 
  • L'Adoration des Bergers (XVIIIème)

Table gnomonique de l'église Saint Médard (Saint-Mars-sous-Ballon)

cadran solaire Saint Mars

Réplique fonctionnelle
lien vers le site réalisé par Michel Lalos

Arboretum et jardins thématiques

  • à la Résidence « Bel-Air ».

Jardin d'inspiration médiévale : "L'Arbre de Vie"

  • à l'arrière de la mairie.

 

Itinéraires de randonnées (pédestres, VTT ou équestres)

Au départ de Ballon, existent plusieurs parcours (5 à 55km).

 

 

 

Pavillons de Lansac (1735) et La Chapelle (1860)

Ancien hospice édifié en 1735 après l'incendie de l'Hôtel-Dieu en 1705. Depuis 2004, cet ensemble réhabilité par la commune, a reçu le premier lauréat du prix national « Les Rubans du Patrimoine » (commune de moins de 3500 habitants). Il accueille désormais les services de la Mairie et la bibliothèque municipale.

Les halles (1850)

Les Halles

Ces halles aux blés étaient à l'origine entièrement en bois. Au premier étage, était aménagées une salle commune, où avaient lieu les délibérations des habitants et une resserre pour le curé. Délabrées, les halles sont détruites en 1849 et remplacée par un nouveau bâtiment qui sera occupé par la caserne des pompiers jusque dans les années 1980.

Place du champ de foire

Le champ de foire

Cette place monumentale et le quartier qui porte le même nom sont aménagés à partir de 1826 sur le champ de la Chapelle. Ce terrain, situé à l'entrée de la ville, a été donné par le Général Coutard. Au fond du champ de foire, se situe l'ancienne école de garçons construite en 1881.

Première Guerre Mondiale

Site créé par Michel Lalos, Conseiller Municipal et Maire honoraire de Ballon.

A travers ce site, nous souhaitons rendre hommage à ces hommes de la commune qui ont perdu la vie au cours de la première guerre mondiale. Autant de noms gravés sur la stèle du monument aux morts érigé en 1923, place des Halles.
En août 1914, ils répondent à l'ordre de mobilisation. Ils avaient entre vingt et quarante ans. Une liste de noms précédés des initiales des prénoms, rappel austère de vies enlevées dans la fleur de l'âge.
On pourra suivre le parcours de ces 87 Poilus morts pour la France, voir leurs origines familiales et professionnelles, connaître les circonstances et les lieux de leur mort. Une page est consacrée à chacun d'eux.
Ces renseignements proviennent des archives départementales, municipales, des journaux des marches et opérations des unités (JMO), illustrations de cartes postales d'époque, ...

Pelouse calcaire

En utilisant les sentiers pédestres et V.T.T., on peut découvrir cette pelouse calcaire au lieu-dit « Les Buttes ». Nombreuses orchidées à partir du mois de mai. C'est un site reconnu « Zone Naturelle d'Intérêt Faunistique et Floristique » d'un peu plus de quatre hectares.

 

 
 

Actualités

M.J.C Joël Sadeler

Inscriptions : Vendredi 8 septembre : 17 h 30 --> 19 h, Samedi 9 septembre : 10 h 00 --> 12 h 00, Samedi 16 septembre : 10 h 00 --> 12 h 00.

Journées du patrimoine

17 septembre de 15 h à 17 h, ouverture de l'église Saint Médard, visite guidée par Thérèse Buchot, présentation du cadran solaire et de la table gnomonique par Michel Lalos.

Mairie annexe de Saint-Mars-sous-Ballon

Le secrétariat de mairie sera fermé du 11 au 23 septembre 2017.

BTN | Toutes actus

Blason

blason

Fond agenda

Fond agenda

Agenda

Septembre, 2017
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30